Le Courrier : C'est ici que vous nous faites part de vos réflexions,

de vos enthousiasmes et de vos préoccupations.

 

Bonjour,

Je suis étonnée de voir que vous ne parlez pas de la visite de SS le Dalaē-lama en France ce mois d'aout 2008. N'est-ce pas un événement qui doit źtre relayé par tous les sites bouddhistes ? Laure

Mais précisément Laure, l'événement est déją relayé par nombre de sites bouddhistes (voir Buddha Channel en particulier), notre vocation est autre. Nous voulons célébrer les maitres spirituels au féminin pour que les pratiquantes aient des modŹles positifs, combler des absences de repŹres et contrebalancer des images de la femme trop souvent négatives véhiculées par la tradition monastique masculine bouddhiste et toutes les formes de patriarcat encore bien présentes en Asie. La rédaction

____________________________________

Bonjour,

Je suis une fidŹle lectrice de votre magazine et je crois en avoir tiré un élargissement de ma vision du bouddhisme. Je viens de regarder Sagesses Bouddhistes comme tous les dimanches et j'ai été touchée par la beauté intérieure de Jeanne Schut, la traductrice d'Ajahn Sumedho.
Touchée par son rayonnement, mais trŹs triste aussi, car, quand elle a parlé de la tradition "tellement inspirante" des moines de la forźt, strictement identique ą ce qui se passait au temps du Bouddha, elle a simplement oublié qu'au temps du Bouddha, il y avait autour de lui, comme vous l'avez rappelé dans le magazine ą plusieurs reprises, une communauté active de nonnes, nonnes qui ont disparu de Thaēlande.
Et ce qui m'attriste le plus, c'est qu'une femme ne semble mźme pas le remarquer. L'absence des femmes est tellement devenue habituelle qu'une femme trouve normal de ne parler que de moines, encore et toujours, et de s'émerveiller de la continuité de leur présence depuis 2500 ans...
Ajahn Sumedho justement, moine dans la tradition Théravada, mais aussi américain, s'est efforcé de remédier ą cet état de choses en fondant des communautés de nonnes dans les monastŹres qui dépendent de lui. Mźme si ce sont des nonnes qui n'ont pas reću l'ordination complŹte — seulement 10 préceptes —, c'est mieux qu'en Thaēlande. Josyane

____________________________________

Bonjour,

Bientôt, la flamme olympique passe à Lhassa...

Nous venons de mettre en ligne un site documenté pour porter l'attention sur les droits humains et favoriser un (vrai) dialogue Tibet -Chine avant les JO avec vente de T-shirt orange avec logo en faveur d'associations.

Merci de visiter notre site pour avoir des compléments d'informations. http://www.jotibet2008.com Isabelle

____________________________________

Sagesses Bouddhistes vient de diffuser durant tout le mois de mai, un film en quatre parties consacré ą la vie du Bouddha, tourné sur les lieux mźmes de sa naissance, de son Eveil, de son premier sermon et de sa mort. C'est fait trŹs sobrement, sans tomber dans la légende dorée.
On voit qu'il s'agit d'un film réalisé sans beaucoup de moyens, pourtant c'était sěrement possible de restituer quelque chose de la réalité historique de l'entourage du Bouddha, un entourage qui ne se limitait pas ą quelques moines comme dans ce film, mais qui comprenait également des nonnes et un grand nombre de laēcs qui étaient de fervents disciples. La rédaction

____________________________________

Bonjour,

Merveilleux nouveau numéro sur votre site. Toute notre gratitude pour ce grand travail et dévouement. Merci ! Je vais le lire page par page.

C'est bien aussi de voir Ella Maillart avec les liens ainsi que le livre de Anne Deriaz 'ChŹre Ella: Elégie pour Ella Maillart'. Cette disciple d'Ella comprend l'importance de l'écoute vis-ą-vis d'un źtre qui a vécu et qui porte en elle le trésor d'une connaissance. MichŹle

____________________________________

Bonjour ,

Merci infiniment de me tenir informée de la parution du nouveau numéro. Je me suis précipitée sur le site, et j'ai lu avec plaisir et émotion plusieurs des nouveaux articles, notamment celui concernant Ella Maillard - que j'admire beaucoup depuis longtemps. Amicalement, Marie

____________________________________

Bonjour,

Est-ce que le magazine est "destiné' aux femmes, c'est une question que me pose et je vous envoie quelques réflexions sur ce sujet Valérie

voir la contribution de Valérie contributions

____________________________________

Bonjour ą toutes,

Le bouddhisme au féminin, c'est ą la fois la reconnaissance du pouvoir de la pensée dirigée et la compassion active de la sororité (mot inventé par Franćoise Dolto comme pendant féminin ą fraternité), c'est comme cela en tout cas que je le vois.
Je demande ą toutes les lectrices d'envoyer des pensées de compassion ą Ingrid Bettancourt toujours prisonniŹre dans la forźt amazonienne depuis le 23 février 2002. Elle a rédigé une lettre ą sa mŹre en octobre 2007 qui est parvenue ą la famille d'Ingrid en décembre 2007 (qui n'avait pas eu de nouvelles d'elle depuis l'été 2003). Cette lettre a été publiée sous forme d'un petit opuscule aux éditions du seuil (Lettres ą maman), c'est poignant au dela de tout. Elle est toujours lą-bas, dans un désespoir absolu et nous le savons dans un état de santé désespéré. Aidons-lą par nos pensées. Danielle

____________________________________

Bonjour,

Toujours sur la question des droits humains, je vous renvoie une contribution. Camille

voir la contribution de Camille contributions

____________________________________

Bonjour,

Votre site est formidable, c'est un bonheur - bonne heure ! - d'y revenir Isabelle

Haut page

 

 

 

Accueil | Le thème du numéro | Enseignement | Gerta Ital | Femmes remarquables | Articles | Livres et films | Contributions | Courrier

Bouddhisme au féminin - Partageons nos aspirations, nos questionnements, nos compréhensions